J’ai la chance d’avoir vu mon immeuble raccordé à la fibre optique afin de bénéficier d’accès « très haut débit ».

Le point sur lequel je n’ai pas eu de chance, c’est que ce raccordement a été fait par Orange, et que la mise en place de la mutualisation verticale de la fibre entre opérateurs, ce n’est pas encore gagné.

Bon j’ai attendu un moment, histoire de voir si la mutualisation se faisait ou non, histoire de pouvoir prendre l’abonnement chez le FAI de mon choix, et après 3 ans de patience, j’ai craqué, j’ai souscris à un abonnement fibre optique chez Orange.Par contre, je n’avais pas envie de dépendre de la Livebox d’Orange pour ma connexion pour plusieurs raisons :

  • Plateforme peu stable, j’ai eu beaucoup d’échos très négatif sur les Livebox (et j’ai vécu quelques uns des désagrément ci-après), qu’il s’agisse de reboot intempestif, de reboot nécessaire pour que la box fonctionne correctement (ex. messagerie instantanée qui fonctionne mais surf sur le Web H.S.),
  • Pas de contrôle sur ce qui tourne dessus (sans vouloir jouer les paranos, j’aime bien savoir ce qui tourne sur le matériel connecté depuis chez moi sur internet),
  • Des voyants particulièrement gênants, c’est con, mais ils sont trop lumineux, et comme la box est dans ma chambre, ça me dérange pour dormir,
Bilan des opérations, une box qui n’est utile que dans le cas d’une utilisation téléphonique et télévisuelle que je n’ai pas, et que je n’ai pas envie de mettre en fonction.
J’utilise toujours SME, qui me sert à driver ma connexion internet, et SME permet de gérer un dialing PPPoE, mais dans ce cas, celui-ci est fait directement sur l’interface, et non sur un VLAN comme cela est nécessaire pour attaquer le GPON fourni par Orange.
Devant moi, 2 options pour réaliser cette tâche :
  • modifier l’installation de SME sur mon firewall/routeur pour négocier sa session PPPoE sur le VLAN 835 (VLAN utilisé sur le GPON pour l’accès Internet à proprement parler), solution intéressante, mais qui présente pour moi un inconvénient majeur, celui de la réversibilité. En effet, si demain, je dois négocier une session PPPoE sur l’interface sans avoir des VLAN tagging sur mes paquets, je ne suis pas sur d’être capable de rollbacker toutes les modifications. De plus, SME à tendance à redéfinir certains paramètres lors du processus de mise à jour, donc je risque à chaque mise à jour, de devoir refaire certaines modifications sur les fichiers de template.
  • Acheter un switch dit manageable, capable d’ajouter et de supprimer du marquage VLAN sur les ports en fonction de sa configuration,
Etant plus réseau que système, pour moi la seconde solution est la plus simple, du coup, je suis allé chez le marchand de matériel informatique du coin, j’ai pris un petit switch manageable, j’ai configuré le port connecté au GPON comme devant marquer tout les paquets sortants sur le VLAN835, et le port connecté à mon « routeur » comme devant supprimer tout marquage des paquets sortants.
J’ai ensuite configuré SME pour faire le dialing PPPoE, et me voilà avec une latence de moins de 10ms quand je joue à Counter Strike sur un serveur en europe 🙂
Leave a comment

There are no comments yet.

Laisser un commentaire