J’en parlais il y’a quelques temps déjà, Free a obtenu la 4ème licence 3G.

Tout le net en parle depuis mardi, l’offre existe, sous réserve de recevoir une SIM, de l’activer, etc …

J’en parle ce soir, pour avoir joué un peu avec ce jour : It works !

Donc nous avons un réseau, en itinérance sur le réseau Orange, quand le réseau Free n’est pas disponible.

L’installation de l’APN pour la partie data se fait de façon assez simple sur Android, via une application disponible sur le Market à l’adresse suivante : https://market.android.com/details?id=fr.freemobile.android.mobileconfig ou via le code barre ci-dessous.

MobileConfig - FreeMobile

Me voilà donc, samedi soir, ayant reçu ma carte SIM FreeMobile dans la journée, avec mon téléphone (préalablement désimlocké). Une news, tombée plus tôt dans la journée faisait état d’une possibilité d’activation de la SIM sur le réseau Free, via la page abonné en fin d’après midi.

Bêtement, donc, et un peu impatient, je rafraîchissais régulièrement la page jusqu’à enfin voir le sésame : « Activez votre carte SIM ».

Ni une, ni deux, je m’empresse de saisir le numéro ICCID de ma carte SIM, et de valider, jusque là aucun problème, il est 19h45.

Je mets donc la carte SIM dans mon téléphone (je n’ai pas choisi l’option de portabilité pour certaines raisons), et je l’allume.

Première surprise, le code PIN par défaut est 1234 et non pas le traditionnel 0000, en regardant bien, en plus c’était marqué au dos de la carte en plastique qui contenait la SIM, n’empêche qu’en attendant je me suis fait peur.

Deuxième surprise (qui n’en était pas vraiment une, puisque je m’attendais à de l’attente), le réseau n’était pas tout à fait actif, et il m’a fallut attendre minuit pour que la carte SIM puisse s’enregistrer sur le réseau.

En bilan, je retiendrais les éléments suivants : tout d’abord, j’ai été très agréablement surpris de la vitesse de réception de la carte SIM, je m’attendais à l’avoir la semaine prochaine, voir même en fin de semaine prochaine.

Ensuite, côté configuration, simple et sans bavure via l’application disponible sur le Market, l’accès data est même plus que convenable, puisque chez moi, ou je plafonne typiquement à un débit de 800kbps j’ai réussi à faire des pointes à 2Mbps, et je suis même monté à plus de 4Mbps dès que je me suis aventuré dehors (histoire d’avoir une meilleure réception).

Bref de mon point de vue, lancement plutôt réussi pour Free Mobile, malgré des difficultés prévisibles au moment de l’inscription.

Reste à vérifier la stabilité du réseau lors de sa montée en charge, selon certaines informations que l’on m’a communiqué, nous n’étions qu’un peu plus de 20 000 Freenautes à profiter du réseau Free Mobile ce Week End, pour un peu plus de 500 000 en attente d’activation (principalement en attente de portabilité de numéro).

Note : que sur la première semaine d’ouverture des inscriptions, et sur la seule population des abonnées Free ADSL, Xavier Niel a déjà atteint 1/6ème de son objectif de 3 millions d’abonnés.

Affaire à suivre !

Leave a comment

There are no comments yet.

Laisser un commentaire